“Homme, femme, c’est la compétence qui prime”

 Sophie Georger-Ménereau est devenu chef d’entreprise en reprenant l’affaire familiale, Pramac, il y a vingt-six ans. Novice, elle a su s’imposer dans un univers plutôt masculin, la quincaillerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.