PRAMAC SAS, la société
PRAMAC SAS, le catalogue en ligne
PRAMAC SAS, nous contacter
PRAMAC SAS, les mentions légales

PRAMAC SAS, accessoires pour cables et chaines, colliers de serrage

PRAMAC SAS, appui accompagnement et conseil techniques

réalisation PRAMAC SAS

mentions légales

PRAMAC, accessoires pour câbles et chaînes, colliers de serrage

PRAMAC SAS   ZI des Ecobuts   boulevard Jean Monnet   85300 Challans   France

Tel. +(33)2 51 93 09 77   Fax +(33)2 51 49 07 15   Email commercial@pramac.fr

Qu’est ce que l’acier ?


L’acier, métal pluriel…

L’acier, c’est du fer additionné de carbone, depuis un taux proche de 0%, correspondant à des traces infimes, jusqu’à 2%. Le dosage en carbone influe sur les caractéristiques du métal.


Il y a alliage lorsque les éléments chimiques autres que le carbone sont additionnés au fer, selon un dosage minimal variable pour chacun d’eux.


On distingue 2 grandes familles d’acier :

- Les aciers non alliés (Exemple : anneaux de levage males ALCN110 C15). L’augmentation du pourcentage de carbone (0,15%) dans l’acier augmente la dureté, la résistance à la rupture, la limite élastique, la résistance à la corrosion et la résistance à l’usure

- Les aciers alliés (Exemple : crochets à verrouillage à émerillon haute resistance HCE2000 grade 80). Le 80 correspond à la valeur de la charge de rupture minimum : 80 kg/mm².



Qu’appelle-t-on les accessoires en acier noir ?


Le produit est livré tel qu’il a été forgé ou fabriqué et n’a pas reçu de traitement de surface.

Acier forgé ou estampé : l’acier est façonné au moyen du feu, du marteau et de la presse.

Acier moulé : l’acier est coulé dans  l’empreinte du moule, pour reproduire la pièce.



Qu’appelle-t-on les accessoires en acier inoxydable ?


Il existe une assez large gamme d’aciers dits inoxydables : les plus alliés peuvent résister à l’attaque par des réactifs très sévères, tels que les acides chlorhydrique ou nitrique concentrés.

Le chrome est l’élément d’alliage essentiel de tous ces aciers et c’est lui qui leur attribue leur caractère inoxydable. D’autres éléments, comme le nickel et le molybdène, agissent sur la structure, tandis que le titane ou le niobium évite certaines formes particulières d’attaque.

  

AFNOR

(France)

EN 10027

(européenne)

AISI

(Etats- Unis)

Composition

% C

% Mn

% P

% S

% Si

% Ni

% Cr

% Mo

Autres

Z6CN18-09

X5CrNi18-09/1.4301

304

0.07

2

0.04

0.03

1

8 à 10

17 à 19

-

-

Z2CN18-10

X5CrNi18-09/1.4301

304 L

0.03

2

0.04

0.03

1

9 à 11

17 à 19

-

-

Z6CND17- 11

X5CrNiMo18- 10/1.4401

316

0.07

2

0.04

0.03

1

10 à 12.5

16 à 18

2 à 2.5

-

Z2CND17- 12

X2CrNiMo18- 10/1.4404

316 L

0.03

2

0.04

0.03

1

10.5 à 13

16 à 18

2 à 2.5

-


Comment entretenir l’inox ? Dans beaucoup de cas, un nettoyage au savon suffit. Il existe des détersifs appropriés mais rien ne vaut en fin de compte l’acide nitrique qui élimine les dépôts et laisse une surface très bien passivée.



Quels sont les traitements de surface possible des accessoires en acier ?


Après fabrication, le produit subit un zingage électrolytique, conformément aux normes en vigueur.

L’épaisseur du revêtement est de 5 microns minimum.


Qu’est-ce que le zingage ?

Il s’agit d’un terme général désignant tout procédé de formation d’un revêtement métallique de zinc sur une surface.


Qu’est-ce que la zingage électrolytique ?

Il s’agit de la déposition de zinc par électrolyse.

Les produits ainsi revêtus sont appelés produits électro zingués.

Le mode d’application du zinc permet, outre une protection durable, d’obtenir une protection extrêmement performante. Cette performance est essentiellement due à la qualité du zinc qui présente la caractéristique de se corroder avant l’acier.

C’est le phénomène de protection sacrificielle, le zinc se « sacrifiant » par rapport à l’acier. Le résultat le plus impressionnant est que, contrairement à la peinture par exemple, en cas de blessure du zinc jusqu’à l’acier, le zinc rebouchera naturellement la blessure à l’aide de sels de zinc.

L’acier ne rouillera pas et sera à nouveau protégé par la cicatrisation du zinc.

L’absence d’entretien et la simplicité de mise en œuvre font du zingage un revêtement particulièrement économique.


Qu’est ce que la galvanisation à chaud ?

Il s’agit du recouvrement par immersion dans un bain de zinc en fusion

Les produits ainsi revêtus sont appelés produits galvanisés.

Les propriétés électrochimiques du zinc au contact de l’acier vont alors le protéger contre la corrosion.


Le zinc n’est pas comme une peinture, posé sur un métal. L’acier subit au préalable une préparation par voie chimique. Lors de l’immersion, le choc thermique provoque la création d’un alliage fer zinc mélangeant littéralement la couche de zinc au métal de base.

L’alliage de zinc présente une dureté supérieure de 50% à celle de l’acier de base, ce qui garantit une excellente résistance du revêtement aux chocs, au test de gravillonnage…..


Qu’est-ce que le polissage ?

Le polissage et le brossage permettent d’éliminer les légers défauts de surface apparaissant sur l’inox.

Il existe plusieurs finitions : poli mat, poli satiné, poli brillant et poli très brillant.



La directive RoHS, de quoi s’agit-il ? (Registration of the use Of certain Hazardous Substances)


C’est une directive européenne (2002/95/CE) qui vise à limiter l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Il y a 6 substances concernées par cette directive : le plomb, le mercure, le cadmium, le chrome hexavalent (<0,1%), les polybromobiphenyles, les polybromodiphenylethers

Tous nos produits en acier (noir, zingué et bichromaté) sont conformes à cette directive.



Le règlement REACH, de quoi s’agit-il ? (Registration, Evaluation and Autorisation of Chemicals)


C’est un règlement européen qui est entré en vigueur le 1er juin 2007.

Il comporte 4 grands volets : l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation, la restriction des substances chimiques


Son objectif est d’améliorer la connaissance des usages et des propriétés dangereuses des substances chimiques fabriquées ou importées dans l’Union Européenne afin d’améliorer la gestion des risques.

Une étude estime qu’environ 30 000 substances devront être enregistrées dans REACH.

Le nombre de substances extrêmement préoccupantes sur le marché européen pourrait se situer entre 1 000 et 2 000.



La directive machine 2006/42/CE, de quoi s’agit-il ?


La nouvelle directive relative aux machines est entrée en vigueur depuis le 29 juin 2009 et devenue obligatoire le 29 décembre 2009 (remplaçant définitivement l’ancienne directive 98/37/CE relative aux machines et modifiant la directive 95/16/CE relative aux ascenseurs).


L’objectif de la directive est resté le même : fixer les exigences essentielles de santé et sécurité relatives à la conception et à la construction dans le but d’améliorer la sécurité des machines mises sur le marché européen.

- Assurer la sécurité et la santé des personnes

- Harmoniser les systèmes législatifs en vigueur

- Améliorer globalement la sécurité (il n’est pas question de trouver le plus petit dénominateur commun  de la sécurité)

- Diminuer le cout social dû à la non sécurité

- Tenir compte du niveau technologique existant ainsi que les impératifs technologiques et économiques

- Donner au fabricant toute la responsabilité de la mise en application de la directive machine



Qu’en est-il des normes ?


Elles ne sont pas obligatoires.

Actuellement nous sommes concernés par plus de 1 200 normes. La codification varie en fonction des pays d’origine de la norme : France > NF / Allemagne > DIN / Italie > UNI / Grande Bretagne > BS

Tous les produits distribués par PRAMAC et relevant d’une norme DIN, ISO, NF ou autre rentrent dans les tables de tolérance.


L’application obligatoire d’une norme est caractérisée par la référence à la norme dans un texte réglementaire comme moyen unique de satisfaire aux exigences du texte.

En règle générale, une norme n’est pas d’application obligatoire.

Exemple des anneaux de levage males (ALC et AMD):

- les dimensions et CMU sont selon la norme DIN 580 (quelque soit la version de la norme = sa date de parution)

- La matière employée (C15 ou C15E) varie en fonction de la version de la norme : C15 pour la norme DIN 580 antérieure à 2003 et C15E pour la norme DIN 580 actuellement en vigueur.



Le cahier des charges PRAMAC ?


PRAMAC a, pour chaque pièce, un cahier des charges précis. Le cahier des charges est un document qui reprend l’ensemble des données techniques : plan, dimensions, charges, tolérances que le donneur d’ordre donne au fabricant.